Tout ce qu’il faut savoir sur la naturopathie.

Une médecine naturelle pour tous

Selon l’OMS, la naturopathie est la 3 ème médecine traditionnelle après médecine chinoise et ayurvédique. Mieux, le Sénat américain en 2013 a reconnu la valeur de la médecine naturopathique en tant que «soin de santé sûr, efficace et abordable». Il est donc grand temps de la connaitre davantage.

Cette médecine est tellement riche qu’elle ne peut se définir en deux mots seulement. On trouve de nombreuses définitions de cet art de santé plus ou moins complètes qui diffèrent selon leurs provenances.

Donc voici la naturopathie vue par :
• l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé): « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques»

la FÉNA (Fédération Française des Écoles de Naturopathie): « la naturopathie, fondée sur le principe d’énergie vitale de l’organisme, rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur dix agents naturels de santé. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto régénérer par des moyens naturels. »
En résumé, c’est une médecine non conventionnelle utilisant exclusivement des moyens naturels pour la régénération de l’organisme. Ce n’est pas beaucoup plus compliqué que ça!


Quelle place pour une médecine naturelle dans notre système de santé ?

Si la naturopathie est une médecine naturelle, alors quelle différence avec les autres médecines?
La médecine conventionnelle, autrement nommée « allopathie », est la médecine officiellement reconnue. Elle se base sur une médecine dite d’urgence, à la pointe, avec des traitements anti-symptomatiques. Vous allez voir votre médecin lorsque vous ressentez les symptômes, il pose un diagnostic et vous donne de quoi les traiter. La guérison est synonyme de la disparition des symptômes.
L’homéopathie quant à elle, s’attache aussi à faire disparaître les symptômes, en priorité en évitant les effets iatrogènes. Mais elle vise également la restauration du terrain sain. Aujourd’hui, l’homéopathie est la forme de médecine alternative la plus connue dans le monde, prescrite par un tiers des médecins. Les homéopathes sont médecins et donc formés au diagnostic.
Le naturopathe lui, n’a pas vocation ni formation pour poser un diagnostic. S’il est bien formé, il saura orienter son consultant vers
un médecin et ne pas laisser croire qu’il peut « prendre en charge » une pathologie. Les formations sérieuses enseignent d’ailleurs à leurs étudiants les bases en physiologie, anatomie et pathologie qui sont du même niveau que celles des infirmiers.


La naturopathie s’intéresse moins à la maladie qu’à la santé

Le naturopathe accompagne, éduque à la bonne santé ou donne des outils de connaissance de soi. Il propose de revisiter l’hygiène de vie grâce à des agents naturels de santé comme l’alimentation, la gestion du stress ou l’exercice physique. Il peut proposer des plantes ou des compléments alimentaires. Dans tous les cas, ses conseils ne doivent pas nuire, conformément au précepte d’Hippocrate primo non nocere. Il invite la personne à se responsabiliser face à sa santé et à se prendre en charge elle-même.
Son approche commence par un bilan d’évaluation de la vitalité nommé « bilan vital ». C’est en effet sur cette vitalité qu’il s’appuie pour aider le patient à retrouver un équilibre. Il agit en priorité dans le domaine de la prévention en responsabilisant son consultant. Il doit donc faire preuve de pédagogie pour cela et vous recevra généralement plus longtemps qu’un médecin. En bref apprendre la santé ça prend du temps.
Si une guérison se produit, elle sera liée au processus d’autoguérison. Celui-ci aura été stimulé par l’effet des cures employées, les bien nommées cures de revitalisation ou de détoxification. En résumé, la naturopathie s’intéresse moins à la maladie qu’à la santé. Plus au malade qu’à la maladie.


Pourquoi intégrer la naturopathie dans votre vie?

Si le progrès est propre à l’homme, il faut pourtant le rendre à l’évidence. Certaines maladies et dangers que nos ancêtres rencontraient sont aujourd’hui éradiqués mais notre mode de vie actuel en a généré de nouveaux. Ce sont les fameuses maladies dites de «civilisation», affres de l’ère industrielle. En classe ces maladies émergentes dans quatre catégories:
• maladies cardio-vasculaires (hypertension, artériosclérose, etc.);
• maladies du métabolisme (diabète, obésité, etc.);
• maladies auto-immunes et de l’immunité (hépatites chroniques, rhumatismes inflammatoires, allergies de toutes sortes, etc.);
• maladies dégénératives (rhumatismes, affections neurologiques et sensorielles, cancers etc.).

Les causes de ces affections sont multiples, mais nous les connaissons. Notre environnement pollué, l’alimentation dénaturée, le stress et les nombreux abus dont l’alcool et le tabac font partie des problématiques majeures de notre époque.
Pour faire face à ces mauvaises pratiques, la recherche scientifique tend de plus en plus vers le même point : il faut reprendre en main son hygiène de vie. 

Cela passe en priorité par l’alimentation, l’hygiène psycho-émotionnelle et l’activité physique. Ce sont les trois agents naturels de santé que la naturopathie prône depuis bientôt un siècle!


L’acteur de votre vie c’est vous et vous seul.

Si la naturopathie n’est pas le super héros des temps modernes, tout simplement, elle aurait pu être placée dans notre société. Une société plus humble qui laisse plus de place à la Nature guérisseuse de chacun. Dans le quotidien, elle nous invite à nous reconnecter à nos propres besoins physiologiques. Pour cela, il est nécessaire de connaître davantage, de s’écouter, de respecter. Surtout, la naturopathie ne s’arrête donc pas aux conseils de votre naturopathe.

L’acteur de votre vie c’est vous et vous seul.

Personne ne viendra vérifier ce que vous mangez, ou si vous avez assez de sport cette semaine. Prendre des résolutions sérieuses que vous pouvez tenir est le commencement de tout changement. En plus de leurs bénéfices propres, de la satisfaction mentale que vous aurez à tenir vos engagements.
Effectuer une monodiète avec un proche et se rendre compte des bienfaits procurés. Prendre un temps de méditation chaque jour au travail… À vous de choisir ce que vous voulez intégrer à vos habitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
You need to agree with the terms to proceed

Article précédent
Maladie de Crohn: les meilleurs remèdes naturels.
Article suivant
Trouve ton tempérament naturopathique!
Menu
Call Now Button+32 485645689